L’attaque, découverte le week-end dernier, a débuté en mars. Les pirates ont profité de la mise à jour d’un logiciel de surveillance utilisé par des milliers d’entreprises et d’administrations.

Vent de panique aux États-Unis. Une cyberattaque d’envergure a frappé plusieurs ministères et entreprises américains. Une intrusion qui représente un « risque grave », a prévenu jeudi l’agence américaine en charge de la cybersécurité et de la sécurité des infrastructures (Cisa). Elle estime que les mesures pour la contrecarrer seront « extrêmement complexes et difficiles »,

Le président élu Joe Biden s’est déclaré « très préoccupé » par cette cyberattaque découverte le week-end dernier, et le sénateur républicain Mitt Romney a montré la Russie du doigt tout en dénonçant le « silence inexcusable » de la Maison-Blanche sur cette affaire. Les plus importants ministères figurent dans la longue liste des cibles touchées: le département du Trésor, le ministère de la Santé et même une partie du Pentagone, détaille Le Monde.

lexpress

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici