Selon le journal L’Observateur, une affaire d’abus sexuel secoue un des centres de traitement de Covid-19. Une malade du coronavirus âgée de 20 ans a été violée dans sa chambre d’hospitalisation par un agent de la Croix-Rouge.

La victime était logée dans un hôtel niché au centre-ville de Dakar. Elle a commencé à manifester des signes d’angoisse et de stress. Ce comportement n’a pas échappé à la vigilance de l’agent de la Croix rouge qui a décidé de lui exprimé son soutien.

Le 29 juillet, il toque et accède dans la chambre de la jeune fille expliquant dans L’Observateur les raisons de sa visite. « Dans la chambre, je ne faisais que la consoler, suite à son état de stress et d’angoisse », dira-t-il.

Selon  nos confrères, la victime a fait des révélations surprenantes aux policiers chargés de l’enquête préliminaire. Elle a affirmé que son bourreau, profitant de son état lui a fait des attouchements sexuels sur ses parties intimes.

Et ce n’est pas tout. La fille a soutenu que l’agent âgé de 25 ans, l’a forcé à entretenir une relation sexuelle. Pour une relation sécurisée avec une patiente, la victime a révélé que l’agent l’a violée avec un gant de protection Covid-19, qu’il a transformé en préservatif.

L’affaire a été évoquée au tribunal de grande instance de Dakar. B. N. a été inculpé et placé sous mandat de dépôt.

Archipo.info

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici