Ziguinchor a enregistré ce samedi un autre cas positif de coronavirus, importé de la Guinée-Bissau. Il s’agit d’un ancien gendarme sénégalais en provenance de Bissau. Selon des sources sanitaires, il a été intercepté au poste frontalier de Mpack alors qu’il tentait de rallier Ziguinchor.

Après des tests, il s’est avéré qu’il a le coronavirus. Il est actuellement sous-traitement à l’hôpital régional de Ziguinchor. Ce nouveau cas importé de la Guinée-Bissau vient augmenter l’inquiétude des populations de la Casamance qui estiment que le plus grand danger pour la région, lié à cette pandémie, ce sont les personnes qui pourraient venir clandestinement de la Guinée-Bissau ou de la Guinée-Conakry qui n’hésiteront pas à traverser la frontière pour venir se faire soigner au Sénégal, en cas de contamination et cela compte tenu de la faiblesse de leurs systèmes sanitaires.

Le nombre de patients souffrant du coronavirus sous-traitement passe à 6 à l’hôpital régional de Ziguinchor où la situation de la pandémie est sous-contrôle, a assuré en début de semaine le gouverneur de région. Mais au rythme où vont les choses, l’inquiétude des populations ne cessent de monter.

Ibrahima Diallo  – Correspondant Archipo.info/Ziguinchor 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici